Comment bien choisir son cordage de tennis et sa tension ?

Si le tennis est un sport qui passionne et réunit un grand nombre de personnes, il ne peut se pratiquer sans son accessoire principal qui est la raquette. Comme une extension de la main, elle permet en effet de passer la balle d’un joueur à un autre. L’efficacité d’une raquette dépend essentiellement de ses caractéristiques telles que son poids, son équilibre, sa rigidité, son épaisseur ou encore son cordage. Ce dernier permet en effet selon son type d’obtenir des paramètres qui seront adaptés aux joueurs. Il a une forte incidence sur l’orientation à donner au jeu, comme la puissance ou la finesse du lift. Une attention particulière doit donc être mise sur son choix pour optimiser l’utilisation de la raquette. Faisons alors un tour d’horizon des caractéristiques à prendre en compte pour bien choisir le cordage de sa raquette.

Les caractéristiques du cordage de tennis

La plupart des personnes qui pratiquent le tennis pour le plaisir n’ont pas réellement pris conscience des bienfaits d’un bon choix de cordage pour leur raquette. Ils ne sont donc pas conscients du fait qu’une raquette rigide peut devenir souple lorsque l’on choisit un cordage souple et inversement un cordage rigide peut rendre rigide une raquette souple. Il est donc essentiel au bon fonctionnement de la raquette et au rendement du joueur. Pour la petite histoire, c’est cette absence d’information qui pousse les parents à opter pour le polyester pour les enfants qui cassent régulièrement leur cordage. Ce matériau est malheureusement déconseillé aux tout-petits puisqu’il peut leur causer des blessures.

Le choix du cordage d’une raquette se fait donc en tenant compte de plusieurs caractéristiques essentielles.

  • La tension

Exprimée en kilogrammes, elle permet lorsqu’elle est élevée d’avoir beaucoup de contrôle sur le jeu. Par contre, lorsqu’elle est basse, c’est la puissance de la raquette qui se retrouve élevée. La tension du cordage sera ajustée par rapport au plan de cordage et à la taille du tamis. Plus elle est élevée et plus il est possible de contrôler la balle.

  • La jauge

Il s’agit ici du diamètre de la corde utilisée. Généralement, la jauge varie de 1,10 à 1,43. Lorsque ce diamètre est fin, le joueur disposera de plus de puissance et d’effet, il rendra par contre le cordage moins résistant et favorisera les pertes de tension. Lorsque ce diamètre est épais, il offrira plus de contrôle et de résistance.

Les différents types de cordage

Pour mettre en place les filets, plusieurs types de cordages sont disponibles. Ils sont choisis selon les résultats que l’on désire obtenir.

Le multifilament :

Il s’agit d’un type de cordage de tennis qui est composé d’une centaine ou d’un millier de filaments pensé par les spécialistes pour se rapprocher des cordes en boyau naturel. Les filaments sont donc tressés entre eux et enveloppés d’une couche de protection appelée guipage. Ce type de corde permet de jouir d’un confort sans pareil lorsque l’on souffre de douleurs musculaires. Il permet aussi de bénéficier d’une grande jouabilité tout en absorbant rapidement les vibrations. Néanmoins, à l’usure, il tend à s’effilocher. Sa fragilité fait donc sa plus grande faiblesse.

On distingue plusieurs constructions de cordages multifilaments tels que celles disposant d’un cœur de microfibres qui est entouré de filaments protecteurs. On peut aussi trouver la version disposant d’un cœur de polyester et de polyamide entouré de microfilaments en polypropylène, mais aussi celle entourée de microfilaments et de polypropylène.

Le monofilament :

À l’opposé de la version précédente, ce type de cordage est constitué d’un seul filament qui permet de lui conférer plus de résistance à l’usure, une prise d’effet accrue et un contrôle de la balle plus efficace.

Rigides et solides, les cordages monofilament sont généralement fabriqués en polyester recouvert d’une fine enveloppe. Il en existe aussi qui sont réalisés en copolyester qui est une alliance de deux polyesters et qui permet de pallier les désagréments causés par la perte de tension et la rigidité.

Il n’est pas rare de rencontrer sur le marché des monofilaments traités pour accorder plus de jouabilité et de confort au cordage de tennis mis en place. Les plus récents sont structurés avec plusieurs faces pour procurer encore plus d’effet à la balle. On obtient ainsi des cordages en forme de triangle, en forme d’hexagone, de pentagone ou même d’heptagone torsadé.

Il faut aussi rappeler que ce type de cordage n’est pas recommandé aux joueurs souffrant de douleurs à l’avant-bras. Il a en effet la capacité de transférer aisément les vibrations et les chocs à la raquette. Son utilisation est ainsi limitée à une durée maximale de 20 h de jeu après lesquelles le cordage perd la plupart de ses propriétés.

Lorsqu’il faut utiliser les cordes monofilament, il est souvent recommandé de faire un montage en hybride en y associant les cordes multifilaments. Cette procédure permet ainsi de s’offrir un bon compromis entre la résistance et les performances de la raquette. Les possibilités de combinaisons dans ce montage sont pratiquement infinies et varient d’un joueur à un autre selon leur bon vouloir.

Le boyau

Fabriqué à partir de l’intestin des bœufs, il s’agit en réalité du plus ancien des cordages utilisés au tennis. Jusqu’à nos jours, il reste une référence dans le domaine grâce au confort de jeu qu’il procure.

Pour la petite histoire, il faut environ deux bovins pour mettre en place un set de 12 mètres. Les fibres tirées des intestins des bœufs sont donc stockées dans des conditions de basse température pour empêcher leur fermentation. Elles sont ensuite triées selon leur qualité avant d’être jointes section par section pour créer les cordages. Si généralement les boyaux sont torsadés sur eux-mêmes, il faut toutefois rappeler que chaque fabricant dispose de secrets qui lui sont propres. La plupart réalisent néanmoins un traitement chimique des fibres avant de les passer au séchage afin d’assurer la solidité des boyaux.

La souplesse de ce type de cordage permet de restituer fidèlement l’énergie à la balle, elle permet aussi d’assurer un excellent rendement linéaire. Le seul point négatif présent sur le tableau de ce type de cordage est son prix qui est très élevé. Il est aussi très sensible aux variations de température ou à l’humidité. Il est aussi de moins en moins utilisé par joueurs contemporains.

Les cordages synthétiques

Ce type de cordage est destiné à tous ceux qui disposent d’un budget réduit. Fabriqué à base d’un matériau synthétique, il permet de jouer confortablement sans se ruiner, grâce à son petit prix. Néanmoins, il perd rapidement sa tenue de tension et devient très vite inutilisable.

La condition physique du joueur

Lorsqu’il faut choisir le cordage de sa raquette, il est important de tenir compte du physique de la personne à laquelle l’accessoire est destiné. Certaines catégories seront ainsi éliminées lorsque l’on tiendra compte de l’âge ou de la morphologie. D’autres versions sont aussi adaptées au type de jeu ou aux envies.

  • Le choix de la puissance

Le choix est porté sur cette option lorsque le joueur manque de punch ou de puissance dans ses coups. Pour donc troquer le lift de sécurité contre des trajectoires puissantes, il est recommandé de se servir d’un boyau naturel ou d’un cordage multifilament. Il existe plusieurs modèles pour ce dernier. On peut donc retenir le Wilson NXT Tour, l’Explosiv, le Signum Pro Micronite, etc.

Il est aussi possible de garder son cordage tout en diminuant sa tension. En effet, plus l’on diminue la tension d’un cordage et plus la balle rebondit en gagnant en puissance. Il faudra pour ce faire maintenir la tension dans une fourchette de 18 à 23 kilos.

Il est aussi possible de diminuer le diamètre du cordage encore appelé sa jauge. Il faut néanmoins faire attention à cette pratique puisqu’elle fragilise la raquette.

  • Le choix du confort

Il est fait par les joueurs en fin de carrière, ou ceux qui ont peur pour leurs différentes articulations telles que le coude, le poignet, etc. Pour jouer dans le confort, il faut donc préférer les cordages multifilaments qui sont souples et puissants, mais qui sont surtout faciles à jouer. Ils permettent ainsi de ne pas ressentir les vibrations dans le bras.

Le plan de cordage

Si cette caractéristique est souvent négligée lors de l’achat des raquettes de tennis, elle ne demeure pas moins importante. Elle correspond au nombre de cordes alignées verticalement et horizontalement sur la raquette. Il faut savoir que généralement, plus le nombre de cordes est grand et plus l’on a de contrôle sur la balle. Malheureusement, on perd de la puissance en contrepartie. Les plans de cordages les plus souvent rencontrés sont le 16×19 (qui correspond à 16 cordes en hauteur et 9 en largeur) et le 18×20 (18 cordes en hauteur et 20 en largeur).

Peu de gens accordent une importance au choix du plan de cordage de leur raquette de tennis. Que cette dernière ait 16 ou 18 cordes verticales et 19 ou 20 sur le plan horizontal, cette disposition a une grande influence sur les sensations que ressentiront les joueurs. Au-delà du 16×19 et du 18×20, il existe d’autres plans qui seront choisis selon les dispositions des joueurs.

  • Plan de cordage 16×19 :

Il est indiqué aux débutants, aux enfants ou aux joueurs qui possèdent peu de puissance et désirent jouir de celle de leur raquette. Ce plan de cordage est recommandé pour les personnes souffrant de douleurs au bras, au dos ou à l’épaule. Il s’accordera aussi à ceux qui sont intéressés par la polyvalence ou ne sachant quel plan de cordage préférer.

  • Les plans de cordages très ouverts (16×16 et 18×16) :

Ils sont recommandés pour les joueurs qui s’appuient beaucoup sur le lift, mais aussi pour ceux qui désirent obtenir aisément de la puissance. En effet, lorsqu’ils sont faits sur des raquettes en moyens tamis, ces cordages permettent de favoriser l’effet lifté et la puissance à transmettre à la balle. Lorsqu’ils sont appliqués sur des raquettes en petits tamis, ces plans de cordages favorisent plutôt le contrôle de la balle et celui du tir.

  • Le plan de cordage 18×20 :

Il est généralement destiné aux joueurs qui possèdent un très bon niveau et qui ont une technique qui leur procure de la puissance. Il leur permet donc d’avoir un bon contrôle sur la balle pour avoir des styles de jeu à plat ou pour réaliser des frappes puissantes.

Il est aussi orienté vers les joueurs qui n’affectionnent pas le lift et ceux qui ne souffrent pas de douleurs dans les bras, dans les coudes ou dans le dos.

  • Le plan de cordage 16×19

Il s’agit ici d’un plan qui aligne 16 cordes sur le plan vertical et 19 sur le plan horizontal. Véritable choix de polyvalence, il permet de mettre de l’effet à la balle tout en ayant un bon contrôle pour orienter son tir. Le grand espacement entre les cordes verticales permet en effet de mettre plus d’effet qu’avec les cordages 18×20. Néanmoins, si malgré l’utilisation d’un plan 16×19 le joueur souffre toujours d’un manque de contrôle, il suffit d’augmenter la tension du cordage pour plus de résultats satisfaisants.

  • Les plans de cordages plus ouverts

Ce terme est employé lorsque la raquette possède plus d’espace entre les cordes. Il s’agit généralement des plans 18×16, 16×16 ou même le plan 14×18. Ils sont destinés aux joueurs dont la technique est largement portée sur les lifts. Ils permettent donc de retrouver facilement cet effet, mais perdent en contrôle par rapport aux raquettes à plan de cordage fermé.

  • Les raquettes avec un plan adaptable

Il s’agit ici d’une solution offerte par le fabricant HEAD. Ce dernier propose en effet des raquettes avec lesquelles il est possible au joueur de choisir le plan de cordage 16×19 pour sa polyvalence ou le plan 16×16 pour des tirs liftés. Il est donc possible d’adapter le cordage au type de jeu choisi. Pour ce faire, il suffit d’ajouter une bande plastique sur le cadre ou de l’enlever avant de changer le cordage de la raquette. Ce système est donc présent sur la raquette Head Graphene XT Speed MPA et sur la raquette Head Graphene XT Extreme MPA.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *